dimanche 27 mai 2012

Warm Brew, West Coast et le voyage dans le temps

     
Warm Brew, un jeune groupe californien encore peu connu. La légende raconte que les membres du groupe viennent tout droit du passé... Il paraitrait qu'au début des années 90, ils auraient cédé leur place à d'autres jeunes rappeurs de Long Beach dont un certain Snoop Doggy Dogg. Lui et sa bande du label Death Row Records, auraient alors pu vivre leur succès musical, leur rivalité avec East Coast, puis plus tard leur décadence, sans être gênés par leurs «concurrents» locaux. Les membres de Warm Brew, quant à eux, auraient emprunté une machine à voyager dans le temps en emportant avec eux et jusqu’à aujourd’hui, « l’innocence » des débuts. 

Le résultat ?

Imaginez un son West Coast purgé de la nécrose du star system. Un son West Coast avec des clips sans rappeur-proxénète, ni prostitué, ni partie fine à la DSK, mais avec une bande de potes et de jolies filles qui font du patin à roulettes sous le soleil de L-A. Un son West Coast où l’on ne verrait pas David Guetta pointer le bout de son nez pour donner le coup de grâce à ce qui avait connu, il y’a bien longtemps, un âge d’or. Plus besoin de l’imaginer, il n’y a plus qu’à cliquer. Warm Brew, c’est du son West Coast pris à la source.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire